L’atelier s’articulera autour de la validation et de la poursuite de la démarche et des travaux…

Objectifs des travaux: Faire le diagnostic du secteur agricole ;Faire le diagnostic de la filière de chaque…

Objectifs des travaux: Il s’agira, dans le cadre de cet atelier de :Faire le diagnostic de chacun…

Objectifs des travaux: Il s’agira, dans le cadre de cet atelier de :Faire le diagnostic de chaque…

Objectifs des travaux: Il s’agira, dans le cadre de cet atelier de :Faire le diagnostic de chacun…

Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2010 JoomlaWorks, a business unit of Nuevvo Webware Ltd.
Vous êtes ici:
Contexte de l'Atelier

La CGECI a initié, depuis 2008, une réflexion et des actions visant à promouvoir le développement du secteur privé ivoirien à travers la conception et la mise en œuvre d’une vision prospective accompagnée d’une stratégie déterminée pour la croissance et le développement. Cette stratégie portée par le secteur privé se veut à la fois ambitieuse, pragmatique et opérationnelle, résolument inspirée par les opérateurs privés eux-mêmes, en vue de contribuer à créer plus de richesses, à améliorer la qualité de vie et soutenir durablement le développement économique national, puis régional.

Ainsi, après la rencontre des 19 et 20 novembre 2008 de Grand-Bassam, la CGECI a organisé l’atelier de Yamoussoukro les 26, 27 et 28 avril 2010. Celui-ci, qui a vu la participation de hauts responsables du secteur privé et de l’Administration Publique désignés ès qualité, avait pour objectifs :

- d’établir et d’adopter un large diagnostic économique et sociopolitique de la Côte d’Ivoire;

- de définir et d’adopter les axes stratégiques d’un modèle de développement porteur basé sur le dynamisme du secteur privé, s’appuyant sur les expériences réussies en Côte d’Ivoire et ailleurs, en tenant compte des contraintes et incertitudes majeures qui se posent à la Côte d’Ivoire d’aujourd’hui.

A la suite de ces travaux, les réflexions se sont poursuivies au sein des ateliers thématiques qui ont été formés à Yamoussoukro, pour :

-  approfondir et ’élargir le diagnostic issu de l’atelier de Yamoussoukro ;

- dégager les orientations et les pistes de solutions aux problèmes identifiés pour impulser une nouvelle dynamique de développement ;

- déterminer et enrichir les principaux axes de la stratégie de développement sectoriel et général pour l’économie nationale ;

- proposer un programme de développement (si possible quantifié dans ses retombés) à l’horizon 2040.

La CGECI a initié, depuis 2008, une réflexion et des actions visant à promouvoir le développement du secteur privé ivoirien à travers la conception et la mise en œuvre d’une vision prospective accompagnée d’une stratégie déterminée pour la croissance et le développement. Cette stratégie portée par le secteur privé se veut à la fois ambitieuse, pragmatique et opérationnelle, résolument inspirée par les opérateurs privés eux-mêmes, en vue de contribuer à créer plus de richesses, à améliorer la qualité de vie et soutenir durablement le développement économique national, puis régional.

Ainsi, après la rencontre des 19 et 20 novembre 2008 de Grand-Bassam, la CGECI a organisé l’atelier de Yamoussoukro les 26, 27 et 28 avril 2010. Celui-ci, qui a vu la participation de hauts responsables du secteur privé et de l’Administration Publique désignés ès qualité, avait pour objectifs :

- d’établir et d’adopter un large diagnostic économique et sociopolitique de la Côte d’Ivoire;

- de définir et d’adopter les axes stratégiques d’un modèle de développement porteur basé sur le dynamisme du secteur privé, s’appuyant sur les expériences réussies en Côte d’Ivoire et ailleurs, en tenant compte des contraintes et incertitudes majeures qui se posent à la Côte d’Ivoire d’aujourd’hui.

A la suite de ces travaux, les réflexions se sont poursuivies au sein des ateliers thématiques qui ont été formés à Yamoussoukro, pour :

- approfondir et ’élargir le diagnostic issu de l’atelier de Yamoussoukro ;

- dégager les orientations et les pistes de solutions aux problèmes identifiés pour impulser une nouvelle dynamique de développement ;

- déterminer et enrichir les principaux axes de la stratégie de développement sectoriel et général pour l’économie nationale ;

- proposer un programme de développement (si possible quantifié dans ses retombés) à l’horizon 2040.

 

Vivez l'Évènement

Visiteurs

028975
Aujourd'huiAujourd'hui2

Copyright © 2011, CGECI - Web agency: ENIEME TECHNOLOGIE - Infos: ci2040@cgeci.org